Magic Phallus

Présentation :

Le Phallus Magique

C’est la figure mythologique d’Eros qui est au cœur de cette courte pièce. Après s’être marié avec une femme beaucoup plus jeune, Eros réalise qu’il n’est plus le dieu qu’il était. Pathétique, vieux et faible, il se sent défié sexuellement et cherche à retrouver sa gloire et sa virilité passées. Il se rend alors chez la sorcière Eligia qui lui offre un ersatz magique pour son “petit problème”. Aveuglé, Eros se détourne de sa responsabilité divine, mythologique; de la raison même de son existence…

Cette approche renouvelée des mythes proposée par le librettiste et chanteur Nahuel Di Pierro nous donne à voir des figures fragiles, érodées, dépouillées de leur caractère divin… ou autrement dit humaines.

Une préfiguration de ce projet a été réalisée en octobre 2017 dans le cadre d’une production d’Opéras de poche sous la direction de Peter Eötvös et Pascal Dusapin et réalisée par la Peter Eötvös Foundation avec le soutien de Art Mentor Foundation Lucerne et de Ernst Von Siemens musikstiftung

 

tomas bordalejo
Almafuerte
tomas bordalejo
3 Motets

Magic Phallus

Langue de l’opéra : Espagnol
Effectif : Soprano, Baryton, Hautbois, Trombone, Violon, Contrebasse, Percussion et Piano.
Durée : 30’
Création : 2020
Notice : Opéra de poche pour Soprano, Baryton et petit ensemble dirigé.
 
Vidéo de la préfiguration faite en 2017 à Budapest (Sous-titres disponibles en Anglais, Espagnol, Français et Hongrois)
Extrait de la partition
tomas bordalejo
Menu